+33 (0)6 60 54 33 66 stephane.luce@cs-durables.eu

30 Juillet 2020

Bernard Magrez (propriétaire de plus de 40 domaines viticoles dans le monde) crée à Léognan au Château Le Sartre un incubateur pour start-up du vin : « Bernard Magrez Start-Up Win » est entièrement dédié au secteur viti-vinicole et à l’oenotourisme, il est également le seul incubateur de start-ups à être implanté au coeur des vignobles, sur une propriété en activité, et à proximité de nombreuses autres propriétés viticoles Bordelaises de renom. Dès la rentrée 2020, 42 jeunes entreprises sélectionnées sur dossier seront accompagnées sur une période de 6 à 24 mois au Château Le Sartre dans une partie de la propriété rénovée en open-space.

27 Juillet 2020

Le groupe pharmaceutique US Catalent Biologics, spécialisé dans la production et le conditionnement de solutions injectables stériles en seringues prêtes à l’emploi, va ouvrir un centre européen d’excellence à Limoges pour développer des formulations biologiques en phases cliniques, un investissement de 27 M€. Ce site va donc passer d’une activité de sous-traitance pour Pfizer à un positionnement plus amont, en R&D pour le développement de formes galéniques de petites molécules, complétée par la production de lots pour les essais cliniques. Il devrait voir passer son effectif de 175 à plus de 250 salariés d’ici 3 ans…

23 Juillet 2020

Wessanen, le groupe hollandais déjà propriétaire de Bjorg Bonneterre, a annoncé l’acquisition de l’entreprise spécialiste des plats préparés Danival basée à Andiran (47). Ce nouvel achat permet au groupe de renforcer sa présence sur le marché du bio en élargissant sa gamme et en se renforçant dans les épiceries bio et les magasins spécialisés. Danival, depuis 30 ans, est spécialisé dans la fabrication de plats préparés à partir de produits biologiques et locaux : au total, plus de 200 produits parmi lesquels des soupes, des compotes, des plats en bocaux. La société emploie 120 salariés pour un chiffre d’affaire, en 2019, de 23 M€.

20 Juillet 2020

On savait depuis des mois que Flying Whales implanterait son usine de dirigeables en Nouvelle-Aquitaine, mais il restait encore à rendre public le nom de la commune concernée. Ce sera donc Laruscade, une petite ville de 2 700 habitants, située au nord de la Gironde (33), qui accueillera une usine capable à terme de produire une dizaine d’exemplaires par an du plus grand engin volant du monde. Les travaux devraient commencer en 2021, le premier dirigeable pourrait être construit en 2022 puis voler l’année suivante, avant une certification programmée en 2025, pour une mise en production. À terme, l’usine devrait employer 300 salariés. Parmi ses particularités, l’engin charge et décharge jusqu’à 60 T de marchandise en vol stationnaire, c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin de se poser, réduisant ainsi les besoins pour ses clients de plate-forme d’accueil d’un contenant de si grande taille. “Il est aussi 50 fois moins polluant que l’avion ou l’hélicoptère, et devrait encore réduire son empreinte environnementale en devenant électrique d’ici à son lancement”, prévient Sébastien Bougon son PDG.

20 Juillet 2020

Comme suite au sommet Choose France de Janvier 2020 et en accompagnement du « Pack Rebond » pour les Territoires d’Industries, la France dévoile ce jour la carte des 66 nouveaux sites industriels « clés en mains ». Sur ces sites (qui s’ajoutent aux 12 premiers dévoilés en janvier), toutes les procédures relatives à l’urbanisme, les études d’archéologie préventive et d’environnement ont déjà été réalisées. Ils ont « vocation à devenir les vitrines de la relocalisation d’activités et feront l’objet d’un accompagnement prioritaire de l’Etat, en lien avec la Banque des Territoires et les collectivités territoriales ».

16 Juillet 2020

Spécialiste des ingrédients pour les segments pharmaceutique, santé, nutrition, biomédical et alimentaire, Rousselot (groupe US Darling Ingredients) s’est positionné sur ce marché des peptides de collagène il y a 15 ans et dispose d’une marque, Peptan, présentée comme la 1ère marque mondiale du secteur. Rousselot vient d’investir 26 M€ pour étendre son site d’Angoulême (16) et produire des peptides de collagène d’origine marine avec 15 salariés supplémentaires. Aucun animal n’est élevé pour la production de peptides de collagène, Rousselot est un partenaire de recyclage de l’industrie agro-alimentaire en récupérant notamment les peaux de bovins ou de poissons.