+33 (0)6 60 54 33 66 stephane.luce@cs-durables.eu

15 Octobre 2019

L’École supérieure des métiers de l’audiovisuel (ESMA) de Montpellier vient de déposer une demande de permis de construire pour un nouveau campus dédié aux industries culturelles et créatives (26 M€) à Bordeaux au coeur d’Euratlantique. C’est le 4e projet majeur de ce type qu’elle pilote, avec ceux de la ZAC Cité Créative à Montpellier, de Rennes et de Montréal (Canada). Déployées sur 14 000 m², 2 écoles seront implantées: l’ESMA (spécialisée dans les formations au cinéma d’animation et au design, ndlr) et Cinécréatis (métiers du cinéma), elles accueilleront 200 étudiants en septembre 2022 et complèteront l’offre bordelaise déjà riche dans les ICC et le gaming…

15 Juillet 2019

Transtech, association loi 1901, implantée à Gradignan dans la Métropole Bordelaise fête ses 35 ans d’accompagnement à l’innovation et ses 2000 projets. La spécificité de Transtech est d’intervenir en amont des pépinières, incubateurs…, pour élaborer et valider la pertinence du concept de l’innovation avec 6 permanents et surtout un réseau de 50 bénévoles. L’accompagnement se déroule en 3 phases : formulation et protection de l’idée, création et fabrication du prototype, préparation au lancement et vente du produit, en échange d’une cotisation modique. En focalisant sur la vision globale, l’adéquation des compétences au projet et le financement de l’innovation : Transtech s’apprête à lancer un fonds « inventifs », en partenariat avec Initiative Gironde. Il permettra d’obtenir un prêt à taux 0, jusqu’à une somme maximale de 20000 € et un différé de remboursement…

6 Juillet 2019

L’écosystème bordelais d’accompagnement des jeunes entreprises continue de croître à marché forcée tout en innovant. La technopole Bordeaux Technowest qui accompagne déjà 52 start-up dans 5 incubateurs-pépinière d’entreprises innovantes sur la Mtréopole vient d’annoncer la création de 3 nouveaux sites thématisés : le 1er au Bouscat sera dédié aux entreprises qui développent des technologies dans le commerce connecté, le 2ème à Bordeaux aura pour mission de faire éclore des projets innovants dans le secteur de l’énergie, le 3ème à Libourne sera dédié aux entreprises innovantes tant dans le secteur du vin que dans l’alimentation. Dans le même temps, e Bordelais U’rself va créer fin le 1er coworking industriel de Nouvelle-Aquitaine sur 6000 m² et 2 étages avec l’ambition de créer un écosystème entre jeunes pousses de l’industrie et de leur permettre d’atteindre la taille critique pour pérenniser leur activité. enfin, le milliardaire anglais Mark Dixon, « père du coworking », annonce l’ouverture pour Septembre 2019 par son groupe IWG d’un espace de coworking de 5 651 m² près de la gare Saint-Jean, doté de 500 postes de travail, pour les start-up et les grands groupes.

19 Décembre 2018

L’entreprise Spaces, qui appartient au même groupe que Regus (IWG), ouvrira un vaste espace de bureaux partagés non loin de la gare Saint-Jean à Belcier en Juin 2019. 500 postes de travail y seront proposés sur près de 6.000 m2. Une nouvelle arrivée qui conforte le positionnement de Bordeaux comme une place forte du coworking en France. Une récente étude de BNP Paribas Real Estate, intitulée « L’avenir du coworking est-il en régions ? », évalue aujourd’hui à 5,7 % le poids du coworking dans le marché des bureaux en régions, contre seulement 0,1 % il y a cinq ans. Et Bordeaux se montre particulièrement dynamique en la matière avec plus de 40 sites de coworking dont 10 nouvelles ouvertures, une dynamique partagée avec Lyon et Nantes…

17 Février 2018

Héméra, l’un des accélérateurs de startups de la métropole bordelaise vient d’annoncer qu’il s’installera au 3ème trimestre 2018 dans la mythique halle industrielle, ancienne usine d’embouteillage du XIXe siècle des alcools Marie Brizard, située en centre-ville de Bordeaux dans le quartier Fondaudège. Le site est en cours de reconversion et proposera un espace de 1 900 m², dédié à l’innovation et à l’entrepreneuriat pour 200 postes de travail répartis sur 3 étages. Plus que des bureaux il s’agira d’un écosystème unique qui aidera les entreprises à innover, grandir et collaborer.

13 Février 2018

Reconvertir une friche industrielle de 40.000 m2 (l’ancien site CESA) rachetée en 2017 en tiers-lieu dédié aux industries créatives mêlant évènementiel, coworking et incubateur de startups : c’est le cœur du projet CESame porté par la ville de Marmande. Celle-ci veut capitaliser sur le succès croissant de Garorock et de son petit frère Garocamp Days, pour initier un écosystème sur la transformation numérique des festivals. Nés dans le sillage de Garorock en 2016, les Garocamp Days se présentent comme « le rendez-vous BtoB dédié à la transformation numérique des grands évènements » réunissant 300 professionnels, des organisateurs de festivals et d’événements culturels, des offices de tourisme, des parcs d’attractions, des salles de spectacles, des startups et des sponsors.