+33 (0)6 60 54 33 66 stephane.luce@cs-durables.eu

La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre.

Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Nous inscrivons nos actions dans une approche volontariste de "reconquête" industrielle en travaillant à :

  1. L’identification de briques / solutions technologiques, industrielles et financières Made in France pour des projets nouveaux ou des projets de relocalisation industrielle
  2. La réindustrialisation / reconversion de grands sites industriels en définissant puis en montant avec mes partenaires des projets innovants
  3. Les problématiques de l’Usine du Futur, notamment la fabrication additive au service de la modernisation de l’outil industriel français
  4. L’ancrage territorial des entreprises des TPE/PME/ETI aux multinationales

Nous accompagnons les réflexions stratégiques (filières / chaînes de valeurs / positionnement) mais aussi les innovations et les projets opérationnels (partenariats, implantations, développements...) pour les filières suivantes :

  1. Les énergies renouvelables-ENR (solaire, éolien, biomasse, géothermie…) et les énergies marines-EMR (éolien offshore, hydrolien fluvial et océanique)
  2. La valorisation des déchets et des coproduits (véhicules /navires/avions, électroniques, plastiques, batteries mais aussi bois et autres agroressources…) et les démarches d’écologie industrielle
  3. La construction / isolation bois, mais aussi en hanvre, lin et paille… ou la chimie végétale

Nous accompagnons les réflexions stratégiques (filières / chaînes de valeurs / positionnement) mais aussi la conception et le déploiement de projets et actions comme :

  1. Les projets de Cités Numériques, Cité de l’Objet Connecté, candidatures FrenchTech, Fablab…
  2. Les projets innovants : expérimentation / pilote Smart City entre entreprises et territoires…
  3. Les solutions industrielles et technologiques françaises notamment au service de fertilisations croisées : Numérique et ENR/EMR, Usine 4.0, Santé ou Silver Economy…

Actualités

29 Avril 2020

La France veut devenir autosuffisante en masques sanitaires (chirurgicaux, FFP2, FFP3) d’ici la fin de l’année 2020. Les 4 producteurs français existants (Kolmi-Hopen, Paul Boye Technologies,Valmy, Macopharma) ont considérablement augmenté leur production depuis le début de la crise, passant de 3,5 M d’unités produites par semaine à 10 M. L’objectif est d’atteindre 20 M de masques produits fin mai, puis 40 M fin octobre (soit à peu près la consommation de masques par les personnels soignants français). De nouveaux acteurs vont produire ces masques médicaux : Brocéliande, Savoy, BB Distrib, BioSerenity et Chargeurs et le site ex-Honeywell de Plaintel (22) fermé en 2018 faute de commandes devrait être relancé avec l’aide de la région Bretagne. Mais la filière manque du matériau qui donne au masque ses propriétés de filtration, le meltblown (textile non tissé issu de l’extrusion-soufflage). La France ne possède pour l’heure qu’1 seule unité de production, celle du géant US Berry, dont la filiale Fiberweb est située à Biesheim (68). L’Etat vient donc de lancer un Appel à Manifestation d’Intérêt pour la création de nouvelles unités de production de meltblown, ainsi que d’unités de fabrication de membranes par électrofilage (procédé d’electrospinning) et ainsi créer une filière nationale. Cet AMI est ouvert jusqu’au 30 juin 2020

24 Avril 2020

La région Nouvelle-Aquitaine lance un nouvel Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) flash pour soutenir les efforts de recherche et accélérer les innovations susceptibles de lutter contre le Coronavirus. Ouvert du 24 avril au 24 mai 2020, il s’adresse aux entreprises, établissements de santé, associations de patients, établissement publics d’enseignement supérieur et de recherche et centres technologiques implantés sur le territoire si possible dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire/collaboratif. 5 grandes thématiques sont prévues : les études épidémiologiques, la physiopathogénie de la maladie, la prévention/transmission/le contrôle de l’infection, les enjeux globaux de l’épidémie, et les enjeux globaux de l’après-crise. Le montant de l’aide régionale pourra varier entre 50 et 200 k€ par projet. La sélection des projets sera réalisée dans un délai court

15 Avril 2020

La crise viticole qui a démarré avec l’imposition de taxes US sur les vins européens en réponse aux aides dont bénéficie Airbus, est désormais sans précédent avec l’arrêt des exportations et la fermeture des bars/restaurants. Les 3 principaux l’Espagne, l’Italie et la France auraient désormais chacun plus de 300 millions de litres de vin invendus… Le député PS de l’Aude (11) Eric Andrieu multiplie les alertes à la communauté européenne et demande la mise en place d’une aide à la distillation des stocks et invendus, l’alcool ainsi produit pourrait rentrer dans la fabrication de gel hydroalcoolique et permettre aux viticulteurs de passer le cap et de faire la vendange 2020…


Le Cabinet

Le cabinet Conseil & Stratégie Durables, créé par Stéphane Luce en Septembre 2014, accompagne les dirigeants d’entreprises dans leurs diagnostics et stratégies industrielles et les exécutifs publics dans leurs réflexions stratégiques territoriales et économiques. Il conseille et accompagne également la mise en œuvre opérationnelle de leurs projets innovants, notamment autour des thématiques suivantes :

  • Le Made in France et la relocalisation industrielle à travers la recherche de partenaires industriels et technologiques nationaux et du Business Model sécurisé et pérenne / les projets d’ancrage local des entreprises / la réindustrialisation ou la reconversion de sites de production / les approches autour de l’innovation, la fabrication additive ou d’autres projets en lien avec le modèle d’Usine du Futur, le tout dans une approche de reconquête industrielle
  • Le développement et l’accompagnement des stratégies et projets Economie et Filières Vertes / lutte contre le Changement Climatique, notamment les filières énergies renouvelables-ENR (solaire, éolien, géothermie, méthanisation…) et énergies marines-EMR (éolien offshore et hydrolien), la valorisation des déchets (véhicules, navires, avions, électroniques, batteries, plastiques, bois et agroressources…) et les démarches d’écologie industrielle, la construction / isolation bois, chanvre, lin, paille ou la chimie végétale…
  • Le Numérique et les Objets Connectés aussi bien comme objet de différenciation des territoires (Cités Numériques, French Tech) et des entreprises que de relocalisation industrielle (Usine 4.0) par l’innovation croisée et l’agilité (Filières Vertes, Silver Economie…)

    Stéphane Luce, son Fondateur, a partagé à 49 ans, sa carrière professionnelle entre l’industrie et le conseil aux dirigeants publics et privés.
    Il a accompagné, depuis plus de 15 ans, des centaines de clients publics (France Métropole – Outremer et International notamment dans le cadre de la Francophonie), des Pôles / Clusters et de très nombreuses entreprises (des TPE/PME aux ETI comme des multinationales).


    Nos Partenaires