+33 (0)6 60 54 33 66 stephane.luce@cs-durables.eu

1er Mai 2021

Orbital Marine Power (OMP), la start-up écossaise, vient de mettre à l’eau sa nouvelle hydrolienne flottante. Équipée de deux turbines, elle disposera d’une capacité de 2 MW en exploitant le courant des marées. Avec sa forme tubulaire, l’hydrolienne O2 (Made In UK à 80%) évoque un sous-marin ou un avion. L’O2 a été conçue de manière à ce que l’installation de l’hydrolienne et de tous les amarrages associés puisse être effectuée par des navires à faible coût et de manière à ce que la maintenance puisse être effectuée par des navires semi-rigides, ce qui minimise les temps d’arrêt et réduit les coûts de construction et d’exploitation. OMP travaille également sur des modèles d’hydroliennes fluviales qui n’auront plus besoin non lus de reposer sur les fonds …

24 Avril 2021

Depuis 2014, les Projets Importants d’Intérêt Européen Commun (PIIEC) autorisent les États membres à contourner les règles de concurrence. Ils permettent de subventionner massivement des projets d’industrialisation dans des secteurs stratégiques. En temps normal, seules les aides à la R & D sont autorisées. Depuis 2019, avec la création du Projet NanoElectronique puis ensuite le Projet Batteries, les projets s’accélèrent. France Industrie vient de lancer un collectif en Allemagne pour rapprocher des entreprises des deux pays prêtes à travailler ensemble. Avec l’idée de nourrir de futures idées de PIIEC. Un autre collectif devrait bientôt être lancé en Italie.

20 Avril 2021

Après le 1er vol d’un drone hélicoptère sur une autre planète, le robot Persévérance poursuit ses premières technologiques. La NASA vient de réussir à produire 6g d’oxygène pur à partir de l’atmosphère de la planète rouge, essentiellement composée de gaz carbonique grâce à l’instrument MOXIE. Moxie est un instrument qui vise à transformer le CO2 de l’atmosphère martienne (composée à 96% de ce gaz) en dioxygène (O2) et monoxyde de carbone (CO). Un astronaute a besoin de 700 gr / jour pour respirer sur Mars et il faudrait environ 30 Tonnes d’oxygène liquide pour faire redécoller une fusée de Mars. Une perspective qui n’est plus si lointaine…

1er Novembre 2017

L’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD, basé à Québec) et pour lequel Stéphane Luce est Expert Associé en Economie Verte, annonce ce jour le lancement de la rédaction d’un Manuel de l’Economie de l’Environnement en lien avec la Stratégie Economique pour la Francophonie adoptée au Sommet de la Francophonie en novembre 2014 à Dakar. Ce Manuel reprendra les enjeux environnementaux et économiques pour l’espace francophone et fournira les bases de instrumentalisation des concepts économiques et des méthodes et outils. Disponible en Juin 2018, il sera destiné autant aux experts de l’économie qu’aux spécialistes de la gestion de l’environnement intervenant dans la planification et la mise en œuvre du développement durable à toutes les échelles d’intervention.

6 Octobre 2017

Le crowdsourcing (production participative ou externalisation ouverte) se définit comme l’utilisation de la créativité, de l’intelligence et du savoir-faire d’un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur.
Une équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT), plus précisément du MIT Center for Collective Intelligence, a eu l’idée d’utiliser ce principe pour résoudre des problèmes sociétaux complexes : l’objectif du MIT Climate CoLab est d’exploiter l’intelligence collective de milliers de personnes du monde entier au service de la lutte contre le dérèglement climatique. Ainsi, la plateforme en ligne de résolution de problème développée par le MIT Climate CoLab compte une communauté croissante de 90 000 personnes de plus de 170 pays, constituant un large éventail de scientifiques, ingénieurs, décideurs, investisseurs et tout simplement de citoyens concernés, dont environ 300 experts du changement climatique et de domaines connexes. A l’aide de cette plate-forme ouverte à tous et transparente, l’équipe de Climate CoLab espère aider à construire des stratégies détaillées et efficaces pour atteindre les objectifs mondiaux.

18 Septembre 2017

Dans son dernier rapport intitulé « Rapport sur le Commerce et le Développement 2017: au-delà de l’austérité vers une nouvelle donne mondiale », la Conférence des Nations-Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) examine la place des robots dans l’économie industrielle. Si elle remarque que « la menace que fait peser la robotisation sur les bons emplois s’étend à certains pays en développement », elle en relativise l’impact car pour l’instant, il n’existe « que » 2 millions de robots industriels, principalement utilisés dans les activités automobile, électronique et électrique de quelques pays comme l’Allemagne, les Etats-Unis et le Japon. Mais la CNUCED insiste surtout sur les opportunités liées à cette révolution. En particulier pour les TPE-PME, la CNUCED préconise le développement de robots collaboratifs, plus faciles à mettre en place, et de les associer avec les technologies de l’impression 3D. Ainsi « L’utilisation de robots associée à l’impression 3D pourrait offrir TPE-PME manufacturières de nouveaux moyens de surmonter les contraintes liées à leur taille et de mener leurs activités à une échelle bien plus grande. »